Le Spleen de la Drag Queen. Une Tragédie faite de Danse Butô et de Cinéma. création 2019-2020

LE SPLEEN DE LA DRAGQUEEN
Une Tragédie faite de Danse Butô et de Cinéma.
La Théâtralité du Cinéma.

Nous proposons ici, une performance de Danse Butô, où le «Cinéma», ou devrais-je dire,
«Les Racines du Cinéma», viendront offrir une mise en scène, une élaboration d’un personnage
cinématographique.
Nos sommes dans une poésie de la Danse, de l’Image, de l’Insconscient, pour nous plonger dans un Spleen étincelant, où la nostalgie , le désir, les images d’Epinale viendraient taquiner la rétine du spectateur, lui souffler dans l’oreille….

Le Spleen de la DragQueen, c’est comme un secret qui est prêt à être révélé, une mémoire qui va se
remémorer de manière imprévisible, un souvenir qui bouleverse le présent, qui nous fera trébucher…
Ce qui nous susurre l’esprit, nous caresse le bras, comme un fantôme qui vient de passer.

Bienvenue! Bienvenue!
Mesdames Messieurs, au plaisir de vous exposer en Miroirs La Bête:
Celle de vos Désirs enflammés et pailletés, de vos Trésors Noirs Luisants,
Prisonniers Sourds de votre Poitrine….

 

RE

2BIS

L’atmosphère

 

Une mouvance pailletée, savoureuse, amoureuse, pulpeuse.
Un pamplemousse grenat éclatant de rire.
Un baume au cœur qui brille.
La quintessence de la Drag Queen.

Un rouge à lèvre aux milles facettes,
tel un vitrail bleuet,
implorant la lune rousse qui s’oublie et qui perle…

Nacre Voluptueux en pleine distillation
La fantasmagorie en métamorphose,
drague ostensiblement.

Un immense battement de cils argenté
et voici la terre recouverte d’une poudre de maquillage blanche,
parfumée.
La danse butô rougit,
transpire, et lance le cri du paon.
.

.

.
« LEON »
.

.

.
L’eye-liner du cabaret, se met à couler,
le violet violent.
La bouche, en manque de glosss
nargue le gris magicien fantasmé et triste.

Un chant d’eau se déverse. 

Le micro se reflète.
Un Black Bird, tout droit sorti du cirque, te dit « Au revoir.. »
se décline, se fractionne, et devient fractal.
Cupidon, diablement, tente d’arracher la flèche…
En vain…
L’erreur amourachée…
S’encre

Pure Poison.

S.P.