Compagnie Mwenga-Shiraz Pertev

10896366_913050188739989_2611033936604790200_o

La Compagnie Mwenga

La compagnie Mwenga est née en 2013, pour les créations de l’artiste Shiraz Pertev.
Elle a pour vocation de puiser l’essence de son inspiration dans la Danse Butô
(danse contemporaine japonaise), pour ensuite la faire évoluer à travers le Théâtre, le
Cirque, la Danse contemporaine, le Cinéma.
Elle n’est donc pas dans une approche «traditionnelle» de la Danse Butô, mais cherche
à la faire évoluer, à travers la culture occidentale.

Ce cheminement se fera, notamment, par une revisite de l’imaginaire du cirque par le prisme du Butô, pour des créations résolument traditionelles!

Shiraz Pertev, ses Origines

Je suis née en à Lusaka, en Zambie, d’un père du Nord de Chypre (son père est d’origine turc, et sa mère d’origine égyptienne), et d’une mère métisse (son père est français et sa mère Indies : métissée mi hollandaise mi indonésienne.)Ayant principalement vécue en France, et ayant, fortement intégré la culture française, je n’en ai pas moins le gout de mes origines diverses, qui ont pour point commun, notamment : l’île et une certaine invisibilité. En effet, l’Indonésie, et Chypre, sont des îles. Le côté Nord de Chypre : le côté turc, n’est pas reconnu d’un point de vue international. C’est une sorte de « non » pays .Les Indies (métissés suite à la colonisation de l’Indonésie par les hollandais), restaient entre eux, puisque exclus d’un côté par les indonésiens, et de l’autre, par les hollandais.Ma famille a été dans cette « caste » pendant un certain nombre de générations. Mon arrière-grand-père, Général dans l’aviation de l’armée hollandaise, avait pour mission de tuer les Kamikazes Japonais pendant la seconde guerre mondiale.

Je ne sais si quelque part inconsciemment, il y a quelque chose à voir avec ma pratique du Butô.

En tous cas, cet entrelacement des origines, le rapport à l’invisibilité, au peuple qui « est de l’autre côté », résonnent inlassablement dans ma danse, en tous cas dans mon rapport à la théâtralité.

 

Parcours Professionnel

Le parcours transversal de Shiraz Pertev rend ses créations artistiques singulières et
contemporaines.

Elle est titulaire d’un Master I Cinéma, d’un
Master II Arts Plastiques (en création numérique) et a suivi une formation professionnelle aux Arts du Cirque à l’école de cirque Les Noctambules (nanterre) Balthazar (Montpellier).

Sa spécialité circassienne est la corde lisse.
Emplie de Cinéma, de Cirque, d’Art Plastique et de poésie, Shiraz Pertev se confronte,
recherche l’émotion et les prises de risque.
Elle découvre alors la danse Butô avec le danseur butô Ken Mai et décide de se former
avec notamment, Gyohei Zaitsu, et en butô clown avec Ludor Citrik. Elle aborde
également le texte, la parole, par le biais de la poésie.

En 2011, elle signe sa première mise en scène avec Porc Chantilly (créée et joué à
Mix’ARt Myrys à Toulouse).

De 2013 à 2015, elle créée et joue son premier solo BLUE GUN (joué à la Grainerie à
Balma, au Théâtre du Temps à Paris, ainsi qu’au Festival Brut d’Arènes à Nanterre)..

De 2016 à 2018, elle créée et joue son second solo MOME AMOR, qui ouvra le Festival
Butô 18ème Edition à Paris en mai 2018. Des dates sont prévues au Théâtre de l’Epée de
bois (Cartoucherie) et à Visages du Monde (Cergy).

En 2016, elle collabore avec le danseur butô Ken Mai, pour le duo XESDERCAS, qui joua
au Festival Butô à Paris, ainsi qu’au Moving Body Festival à Turin (Italie).

Elle est également artiste associée et interprète à la compagnie Artistique Théâtre,
pour la pièce Artemisia Project, qui joua tout le mois de mars 2018 au Théâtre du Soleil
(Cartoucherie). Puis des représentations sont prévues en juillet au festival La Belle Rouge, en Auvergne, ainsi qu’en août à Bruxelles.

Le lien du site internet de Shiraz Pertev